Nos 8 conseils pour bien démarrer votre activité

1  Suivre votre activité régulièrement 

Votre activité a démarré et vous enregistrez vos premières rentrées d’argent mais également les premières factures à payer, et votre compte en banque évolue quotidiennement.

La mise en place de tableaux de bord simples à renseigner et à lire devient donc indispensable pour bien gérer votre entreprise au quotidien. L’évolution du chiffre d’affaires, de la marge brute ou de la trésorerie font partie des indicateurs clés qui vous permettront de mieux anticiper et ainsi de prendre les meilleures décisions de gestion.

⇒ Mettez en place ces outils avec votre conseiller de la CMA de Paris en rejoignant le programme Entrepreneur #Leader “Piloter son entreprise” : se@cma-paris.fr

2 Mettre en œuvre vos actions commerciales   

Votre entreprise est créée et maintenant il faut vendre. La prospection clients sera votre principale activité lors des premières semaines et la mise en place d’un plan de bataille est nécessaire pour mener à bien cette campagne : choisir les moyens de communication les plus adaptés à votre activité, adopter la bonne fréquence pour vos actions, savoir confier à un expert ce que vous ne savez pas faire, suivre les résultats de vos actions pour adapter votre stratégie…

⇒ Pour comprendre les bases du développement commercial, la CMA de Paris vous propose le “Pack Commercial”, une formation de 2 jours pour maîtriser les fondamentaux. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus :formation@cma-paris.fr

3 Digitaliser votre entreprise

Quelle que soit votre activité, être présent sur Internet est aujourd’hui incontournable. Il est donc essentiel de construire votre stratégie digitale pour savoir comment vous rendre visible de vos clients (vente en ligne, réseaux sociaux, référencement, avis clients…) afin de vous faire connaître du plus grand nombre et de développer votre chiffre d’affaires.

⇒ Pour faire le point, nous vous proposons d’évaluer votre maturité numérique par le biais d’un diagnostic gratuit en ligne :autodiagnostic-numerique.crma-idf.com

4  Ne pas rester isolé(e) 

Votre activité a démarré et vous devez désormais gérer tous les aspects de la vie de votre entreprise : production, commercial, gestion, administratif… Cette abondance de tâches ne vous aide pas à prendre du recul pour prendre les bonnes décisions aux bons moments. Un regard extérieur permet de retrouver un peu de sérénité et de rompre cet isolement.

⇒ Différentes solutions existent pour partager vos problématiques : vous faire suivre par un conseiller de votre Chambre de métiers et de l’artisanat, se former, rejoindre un réseau d’entrepreneurs, participer à des salons…

5  Assurer votre activité

Toutes les activités ne sont pas soumises à la souscription d’une assurance obligatoire. Pourtant, créer une entreprise n’est pas anodin et un examen des risques encourus en exerçant votre activité est primordial. Contracter une assurance civile professionnelle vous permettra de travailler en toute sérénité.

⇒ N’hésitez pas à solliciter un bilan assurantiel afin d’évaluer les risques à couvrir.

6  Vous sécuriser juridiquement 

Vous ne serez jamais à l’abri d’éventuels litiges avec des clients, fournisseurs ou sous-traitants, mais vous pouvez en amont vous protéger dans cette perspective. Présence des mentions obligatoires sur les devis et factures, rédaction des conditions générales de vente, affichage des mentions légales sur votre site Internet, protection de votre marque, contrat de sous-traitance en bonne et due forme… sont autant de protections garantissant vos intérêts pour les années à venir.

Vous former

Les compétences requises pour bien gérer une entreprise sont multiples, et rares sont les chefs d’entreprise à les réunir toutes : gestion, commercial, management, juridique…

Vous ne serez jamais un expert dans tous les domaines, mais vous devez acquérir une culture pour chacun d’entre eux afin de gagner en efficacité et donc en temps pour produire vos biens et/ou services, et ainsi développer votre entreprise. Vous former est la solution pour accroître vos compétences entrepreneuriales.

⇒ Si vous souhaitez faire le point sur vos besoins en formation, nos équipes sont à votre écoute :formation@cma-paris.fr

8 Être vigilant(e)

Peu après l’immatriculation de votre entreprise, méfiez-vous des sollicitations commerciales que vous recevrez. Des organismes non officiels vous démarchent, notamment pour vous inscrire à des annuaires qui ressemblent à s’y méprendre à des registres publics. Certains utilisent des noms ou des logos proches d’organismes officiels.

⇒ En cas de doute ou pour toute interrogation, ne restez pas isolé, ayez le réflexe de vous rapprocher de nos services :cferm@cma-paris.fr

Pour plus d’informations :

  • Par mail : contact@cma-paris.fr
  • Ou par téléphone : 01 53 33 53 33